Préparation de la Commodore's Cup 2010 - St Quay - Cherbourg

Publié le par Emilie se balade

Et oui on y est pas encore en Angleterre, le bateau est à St Quay mais faut encore bricoler, mettre à la jauge, finir de convoyer, ça nous a pris la première semaine de nos vacances.

Rendez vous de la fine équipe à bord de Jean-Charl' le dimanche 8 août. Youn, Tanguy, Julien, Thomas on est tous la. Merci aussi à Max qui nous a donné un bon coup de main.

 

Du bricolage, de la préparation, lire la jauge... ça prend du temps. Il restait pas mal de boulot sur le bateau pour être à l'heure en Angleterre. Bon fous rires aussi, bonne cuisine (hein les gars, mon gâteau de pâtes il vous plaît!).

 

On finit par partir le mardi en milieu de journée après avoir récupéré les voiles de convoyage qui étaient parties chez le voilier.

 

null

 

Au final faut tout refaire puisque les coulisseaux de GV qui ont été cousus sont trop gros, never ending je vous dit. Vers 14h on fait le plein d'essence (bah oui quand même!) et on quitte le ponton en direction de Cherbourg pour un entrainement avec d'autres bateaux français. 6 à bord, la pluie avec nous et aussi du vent et heureusement on est au portant. On hisse notre spi de convoyage et c'est parti. On arrive vers 22h à Guernesey après un petit soucis technique, la drisse de spi qui pète. Faut dire y'a quand même 20kn et on déboule mais c'est trop bon, surtout à la barre! On voit rien mais on avance, a 2miles de l'île on devine une forme, a 1 mile on voit l'île, on la longe et on finit par s'arrêter au port, enfin au ponton d'attente, on a trop de tirant d'eau pour rentrer dans le port. On affale la GV, le génois, on avale un bolino, version hachis parmentier pour ma part (meilleur que les torsades à la napolitaine, si je peux donner mon avis). Et on se couche quelques heures, de toute façon il pleut et on ne peut pas débarquer. Avec le recul si on avait su on aurait pu rester quelques heures de plus puisqu'on avait plus de 10h d'avance à Cherbourg sur le reste de l'équipage...

 

null

 

Sur cette première partie de nav on a aussi eu le temps de monter notre matos de pêche tout neuf mais on va trop vite pour la traîne, même pas drôle! 

On quitte donc notre ponton sous une nuit étoilée alors que 5h avant on ne voyait rien vers 3h pour être à l'heure de la renverse au raz blanchard.

On renvoie la bulle pour le soleil levant (la photo du haut), elle est pas belle la vie

Par contre une fois le cap passé, plus d'air, on affale tout et finit au moteur. Ce qui nous laisse le temps de faire les menus et la liste de course pour la semaine qui va suivre. pour 15 personnes et une semaine, on a plutôt pas mal géré. Pas trop de rab, pas trop de compléments de courses à faire, bonne équipe Tom!

On trouve une place au ponton visiteur de la marina de Chantereyne à Cherbourg vers 10h du matin après une centaine de miles depuis la bretagne nord.

Il nous reste la journée pour finir de préparer le bateau, reparer les drisses, faire les avant dernières courses pour le matos de sécu, mettre le bateau en config course, démonter le bout dehors...

 

En début de soirée, Jean Marie arrive accompagné de Ronan et Benoit. Marc arrive par le ferry. Max repart en train. L'équipe se complète petit à petit. On se partage entre un hotel et le bateau, je dors dans le bateau.

 

A+ pour+

Publié dans La Voile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article