Les emotifs anonymes

Publié le par Emilie se balade

Jean-René, patron d’une fabrique de chocolat, et Angélique, chocolatière de talent, sont deux grands émotifs.
C’est leur passion commune pour le chocolat qui les rapproche. Ils tombent amoureux l’un de l’autre sans oser se l’avouer. Hélas, leur timidité maladive tend à les éloigner.
Mais ils surmonteront leur manque de confiance en eux, au risque de dévoiler leurs sentiments.

 

null 

C'est un peu retro et c'est tant mieux. C'est un peu cucu et c'est dommage. On se doute direct de ce qui va se passer. Pas vraiment convaincue.

 

A+ pour+

Commenter cet article

Viou 02/03/2011 12:37


Même chose : c'est vrai que c'est cucu mais c'est le charme du film ... ^^


Cinémartie 28/02/2011 10:41


Un peu cucu, c'est vrai, et même cucu la praline, ce qui est en harmonie avec le métier de chocolatier. Mais si l'on accepte ce parti pris, le film est charmant. C'est drôle, quand même, cette
mini-vague de films rétro : 8 femmes, Imogène, Potiche...