Le tour du monde en stop. Ludovic Hubler.

Publié le par Emilie se balade

Trouvé par hasard à la médiathèque j'ai dévoré son livre en très peu de temps.

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/4/2/3/9782915002324.jpgUne école de commerce est tout sauf une fabrique à auto-stoppeurs, l'objectif premier étant de former les chefs d'entreprise et décideurs de demain et de les préparer au marché du travail. Ludovic Hubler, Alsacien formé à l'école de commerce de Strasbourg, a choisi quant à lui de casser tous les schémas de formation établis et de procéder différemment. 24 ans au moment de l'obtention de son master, il part du principe qu'une découverte des réalités du monde est un préambule nécessaire avant de s'ouvrir à la vie professionnelle. C'est ainsi qu'il se lance le le' janvier 2003 dans un " tour des hommes ", qu'il aime appeler son " doctorat de la route ". Son aventure va durer cinq années, au cours desquelles il utilisera uniquement le stop sous toutes ses formes pour se déplacer. Du " voilier-stop " pour traverser notamment les océans Atlantique et Pacifique au " brise-glace-stop " pour se rendre sur le continent Antarctique, en passant par la traversée du Sahara, ou de pays comme la Colombie et l'Afghanistan, Ludovic aura testé son pouce dans toutes les situations possibles et imaginables. Ses rencontres furent aussi nombreuses que variées. Parmi les plus marquantes figurent celle avec le dalaï-lama qui l'a reçu dans sa demeure de Dharamsala en Inde mais aussi celles de plusieurs milliers d'étudiants de tous horizons avec qui Ludovic a partagé son aventure en cours de route. Cinq années de voyage, 170000 kilomètres parcourus, 59 pays traversés, des centaines de conférences données et les services de plus de 1300 conducteurs donnent une idée de l'ampleur et de la richesse du périple. Plus qu'un nouvel exploit de l'extrême, ce livre retrace une aventure humaine extraordinaire dont le souffle de liberté ne manquera pas de vous emporter...

 

A lire absolument. Et ceux qui veulent en savoir plus peuvent aller sur son site web.

 

A+ pour +

Commenter cet article