La mere et l'enfant

Publié le par Emilie se balade

Il se passe des choses ici qui paraissent inconcevables en France. Voici l'histoire d'une de mes collègues Taiwanaise que je vais appeler Fleur.

 

Fleur est Taiwanaise. Elle est mariée a un Chinois qui élève des crevettes a la frontière Thaïlandaise. Ils se sont rencontrEs lors de vacances il y a quelques années. Depuis ils se sont mariés.

Fleur habite ici, ses parents sont a Taiwan, son mari est avec ses crevettes, ils se voient pour les vacances.

 

Pourtant depuis 3 mois ils ont une petite fille. Elle est chez ses grands parents a Taipei. Pour l'instant c'est eux qui l'élève. Ils ne sont retrouvés qu'une seule fois tous les trois, pour le Nouvel An Chinois.

 

Fleur allaite a distance, tout comme elle "discute" avec sa fille via une web cam tous les jours. Elle la voit grandir, elle la voit changer, en photo. La petite de l'autre coté prefere jouer. 

Tous les jours elle stérilise son lait et a chaque fois qu'elle peut se rendre a Taiwan elle emporte avec elle ses 20kg de biberons pour les semaines a venir. Des fois elle l'envoie par la poste. C'est un moyen de garder le contact avec sa fille.

 

La petite a déjà une adresse mail et Fleur écrit tous les jours a sa fille. Elle lui envoie un mail qu'elle pourra lire quand elle aura grandit. Le premier s'apelle: "C'est la premiere fois que je te laisse toute seule". Elle avait a peine un mois.

Depuis tous les jours, un mail arrive dans cette mail que personne n'a encore ouvert. C'est son secret a elle. Elle parle a sa fille, lui raconte ce qu'elle ne peut lui dire.

 

En attendant Fleur s'occupe de son Yorkie, c'est moins complique qu'un bébé, elle peut le laisser seule la journee. Quand elle parle de sa fille c'est avec amour mais elle est amère, elle voudrait avoir sa fille avec elle, être avec son mari mais ce n'est pas possible.

Ces parents lui ont payé une école de langue, et si elle parle un anglais impeccable et un espagnol approximatif, même quelques mots de Français, ce n'est pas pour aller élever des crevettes...

 

Alors peut être que la petite pourra venir en Chine quand elle aura 6 mois, mais quand a savoir quand les trois seront réunis c'est une autre affaire.

Fleur habite dans le dortoire de l'usine, ca fait 4 ans.  Alors il n'y a pas de place pour les 3 et puis son mari n'aurait pas de travail ici.

 

Fleur va rendre visite a des enfants d'un orphelinat de la ville, ces enfants ont tous perdus leurs parents dans le tremblement de terre qui a secoue la Chine il y a quelques années. Alors elle se dit qu'elle a de la chance. Elle était enceinte et en voyage au Japon l'an dernier lors du tremblement de terre. Sa fille a toujours une mère, elle n'est pas orpheline.

Ces enfants ont besoin de parents alors de temps en temps ils trouvent une mere qui n'a pas son enfant.

 

Ca pourrait presque faire le scenario d'un film.

C'est difficile pour nous de comprendre pourquoi ils ont eu un enfant vu la situation mais il semblerait qu'en Chine se soit assez courant que les grands parents s'occupent des petits enfants et que les parents les recuperent plus tard.

Ca fait reflechir quand meme.

A+ pour +

Publié dans La vie en Chine

Commenter cet article

viou 10/03/2012 16:24

Oui en effet ça fait réfléchir :/