Cuisine moléculaire et verines

Publié le par Emilie se balade

En ce moment je suis dans ma période, cuisine moléculaire et vérines.

Cuisine moléculaire, ça fait tout de suite penser à chimie, ingrédients bizarres et trucs infaisables. Bon c'est pas totalement faux mais honnêtement il n'y a rien de si sorcier si on choisit bien les recettes pour commencer!!

 

 

       Faire cuire un camembert au four et y ajouter des perles de miel. Pas d'ingrédients  introuvables il suffit juste de faire une sorte de caramel dans lequel on ajoute de l'agar-agar. On refroidit ce miel au goutte à goutte dans le l'huile froide. Un peu compliqué pour le résultat obtenu. Par contre un peu de miel liquide sur un camembert au four.. un délice!       

 

 

 

 

 

 

                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vérines colorées:

*   purée de potimarron

*   légumes frais, féta, olives

*   crème de petits pois, coulis de tomate, crevette et feuille de menthe

 

 

 

 

 

 

                

 

 

          Flambi dijonnais: 

Celui qu'on a fait n'était vraiment pas terrible mais je pense qu'on s'est un peu trompée dans la recette. A re-tester, je reste convaincue que ça doit-être bon.

 

Caramel de moutarde dans le fond et chèvre frais sur le dessus.

 

 

 

 

 

 

 

                                            

 

 

 Purée de pomme de terre et céleri. Oignons caramélisés. 

 

Mais le mieux je pense c'est:

Une couche de boudin noir, une couche de spéculos émiettés et par dessus une tranche de banane caramélisée dans des épices... Yummi! 

 

 

J'ai pas les photos mais dans le genre pas mal il y a aussi la soupe de courge musquée de provence au lait de coco. Avec un morceau de jambon sec grillé à la poele et quelques noix... mmm.

 

Après ça j'ai encore plein d'idées et j'ai aussi envie d'essayer les macarons, mais j'hésite sur le premier parfum pour tester!!! 

 

A+pour+

Publié dans Gastronomie

Commenter cet article