Assif M'Goun

Publié le par Emilie se balade

Le départ sera de courte durée, quelques kilomètres après, nous nous arrêtons au pied de l'Assif M'Goun pour le pic-nic vers midi.

Au menu, salade de légumes frais, pâtes, fromage et une pomme. Petite sieste au soleil histoire de se mettre dans le rythme.

 

  

 

Nous traversons des villages ou les enfants nous tendent la main en nous lançant en français des 'Bonjour Madmoizelle, comment ça va?". Les seules autres personnes que nous croisons sont pour la plupart des hommes, assis près des murs de pisée qui rayonnent de la chaleur du soleil.

 

  

 

Nous poursuivons quelques dizaines de kilomètres sur la route goudronnée ou nous ne croisons que très peu de véhicules motorisés. Mise à part une côte un peu casse-pattes, un bon échauffement, limite trop court. La vue est magnifique. Nous suivons l'oued, au creux de la vallée grimpant par moment à flanc de montagne. Nous sommes environ à 1400m d'altitude.

 

  

 

Nous arrivons au village de Bou Tharar que nous traversons. Nous plantons les tentes de notre premier bivouac à la sortie du village le long de la piste qui mène à la vallée du Dadès. D'ailleurs durant sur cette piste durant la soirée, un nomade sur sa mule et un 4x4. C'est tout.

 

                                        

 

Notre bivouac se composera tous les soirs, de trois petites tentes ou nous (touristes) dormons. A coté de cela, une tente berbère qui sert de mess. C'est la que nous nous retrouvons pour manger, assis sur des matelas, au milieu la lampe camping-gaz et le plateau.

Pour ce premier soir Ibrahim nous cuisine une soupe (Harira) à base de légumes en entrée. Suivi d'un tajine puis de la 'Louisa', tisane à la verveine.

 

 

 

Avant de manger nous sommes quand même allés faire un petit tour juste à coté au pied de ce plateau que l'on voit à droite au dessus. La terre est rouge, ocre, orange, couleur accentuée par le soleil couchant. J'ai beau jamais n'y être allée, cet endroit me fait penser au colorado.

Des murs que l'on aperçoit sur la photo au dessus délimitent des terrains de cailloux ou rien ne pousse mais ou les troupeaux de chèvres et de moutons sont parquées de temps en temps. 

 

    http://lh6.ggpht.com/_K8CxzWPykIk/TSIw5maVSwI/AAAAAAAAAjE/4ZzvbqsKogE/s640/2010-12%20Ouarzazate%20010.JPG

 

Cachées derrière une butte on découvre ces maisons troglodytes. Les premières mais pas les dernières.

 

http://lh3.ggpht.com/_K8CxzWPykIk/TSIw-p7SDXI/AAAAAAAAAjo/EgSaIL5v_FQ/s512/2010-12%20Ouarzazate%20018.JPG

 

La nuit est froide, nous ne sommes pas encore habitués. De temps en temps le froid me réveille. Je suis pourtant bien habillée et mon duvet bien fermé mais la température descend probablement vers les 0°.

La nuit est magnifiquement étoilée, comme nous aurons la chance de la voir toute la semaine. C'est donc la tête sous les étoiles que nous nous endormons.

 

A+ pour+

Publié dans Itinérances

Commenter cet article