Antibes - Alpes Maritimes

Publié le par Emilie se balade

Aujourd'hui c'est parti pour une visite piétonne d'Antibes.
Antibes Juan-les-Pins est une commune française, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont les Antibois ou Antipolitains.


Antibes est située au bord de la Méditerranée, à 205 km à l'est de Marseille (chef-lieu de région), 23 km au sud-ouest de Nice (chef-lieu de département), 15 km au sud-est de Grasse (chef-lieu d'arrondissement) et environ 10 km à l'est de Cannes. Sa population la place en deuxième position du département des Alpes-Maritimes après Nice.

La ville se situe au nord du cap d'Antibes, avec une façade maritime tournée vers la baie des Anges et Nice bien visible à l'est, d'où l'origine du nom Antipolis. A l'ouest de ce cap, Juan-les-Pins, articulée sur le golfe Juan, est orientée vers le sud.

 

D'après les travaux anciens, Antibes aurait été fondée au Ve siècle av. J.-C. ou au IVe siècle av. J.-C. par des Phocéens de Marseille, lesquels, selon le géographe Victor Adolphe Malte-Brun, lui auraient donné son nom, Antipolis (la ville d'en face Nice ».

 

Cette interprétation est erronée dans la mesure où Antipolis a été fondée avant Nikaia. D'après Paul Mejan, qui s'appuie sur les textes du IIesiècle de Scymnos de Chio et de Scylas, ce nom signifirait « ville sur la côte en face de la Corse », les Phocéens étant censés avoir emprunté une voie maritime passant par la Corse pour parvenir sur le littoral provençal. Cette hypothèse ne semble pas plus vraisemblable que la précédente.

 


 

 


Des traces d'occupation remontant au premier âge du fer ont été identifiées dans les secteurs du château et de la cathédrale. Sous la chapelle Saint-Esprit ont été mises au jour les restes d'habitat en terre crue. Le rocher d'Antibes semble indéniablement être à cette période le siège d'une communauté indigène entretenant des liens avec les populations méditerranéennes, notamment les Étrusques, comme le montre la présence de nombreuses amphores et de l'épave de la Love au large d'Antibes. Cependant, c'est avec le monde grec, par l'intermédiaire des Phocéens de Marseille, que les échanges restent les plus importants.

Toute la suite sur Wikipédia.


                                                               

 

L’histoire d’Antibes Juan-les-Pins est avant tout une gigantesque aventure dont l’origine remonte à environ 2400 ans. Véritable écrin de la Côte d’azur, les événements qui ont marqué au fil des siècles l’évolution d’Antipolis à Antibes Juan-les-Pins, se sont inscrits dans l’histoire de France et dans celle de l’Europe.


  

 

Au 19e siècle, la ville se développe de l’intérieur des terres et commence le démantèlement de ses remparts. La station balnéaire de Juan-les-Pins est créée en 1882.  La ville ne cesse de croître après la première guerre mondiale mais reste moins urbanisée que d’autres parties du littoral. C’est peut-être cela qui fait encore aujourd’hui tout son charme, très appréciée d’artistes comme Prévert, Audiberti, Greene, Picasso ou Monet qui trouvent dans les vieilles pierres du château une nouvelle source d’inspiration.

 

 

Témoins vivants de ces époques, la vieille ville, les remparts, les sites archéologiques nous rappellent tous les jours le riche passé d’une cité dont l’authenticité est aujourd’hui un des atouts incontestables.  

 

                                                               


Cité de culture, de tradition, de tourisme, Antibes Juan-les-Pins accueille de nombreuses manifestations d’envergure internationale, notamment «Musique au Cœur» ; le «Festival de Jazz de Juan-les-Pins» le plus ancien d’Europe, «Le Festival Mondial de l’Image Sous-Marine», «Le Salon des Antiquaires et de la Brocante» de renommée international.

 

                  

 

A+ pour+

Publié dans Itinérances

Commenter cet article