Arash Khalatbari et Wise Washington ou la vibration hypnotique

Publié le par Emilie se balade

Quand le programme des Nuits Métisses (festival de musique du monde gratuit à Auxerre) vous raconte ça :

Electro-world expérimental
Iran-France

Artiste iranien polyvalent et autodidacte né à Téhéran et basé à Paris, Arash Khalatbari a pratiqué les musiques expérimentale et pour le théâtre, fut l’un des membres fondateurs du très remarqué trio électro-world Ekova, et a participé comme percussionniste à de multiples projets live et discographiques de la scène world parisienne (kurde, africaine, indienne, juive et arabe). Arash exprime aujourd’hui la synthèse de son parcours dans un projet solo reflétant la culture hybride, urbaine et métissée de La Chapelle, quartier parisien où il vit, accompagné des sons digitaux du talentueux Wise Washington. Cette performance originale de vibration hypnotique, a été gravée dans son premier album « In La Chapelle, a hedonistic salvation ».

Distribution
Arash KHALATBARI : percussions zarb, cajon, daf, flûtes, clarinettes, kalimba, toys, voix
Wise WASHINGTON : live électronique, self looping
Guillaume DUPUY : ingénieur son
Patrice MEUNIER : vidéo


Vous ne savez pas de premier abord à quoi vous attendre. Ou du moins, n'étant pas très initiée à ce genre de musique, je ne savais pas.
Pour faire simple c'est le principe du sample.

J'ai donc passé un peu de temps sur le web à vous chercher une vidéo qui représente le mieux ce que j'ai aimé dans ce duo. La voila:



[En tapant leur nom dans youtube (Arash Khalatbari et Wise Washington) vous en trouverez d'autres. ]

C'est pas le genre de musique que j'écoute habituellement ou très exceptionnellement en 'fond sonore' quand je fais autre chose (genre la cuisine, j'adore écouter la musique à fond quand je fais la cuisine!) mais sur scène je trouve qu'ils déchirent.
Le mec qui a tous les instruments à l'air dans son monde et le mec qui mixe (Nicolas Lacoumette de son vrai nom, beaucoup moins classe que son nom de scène!) est à fond dedans, il se déchaine. D'un doigt il mixe les sons d'un sac plastique, d'une flûte ou de percussions...
De temps en temps ils se regardent et sans rien se dire se comprennent pour continuer dans leur trip musical.
Si vous avez l'occasion de les voir, je vous conseille d'y aller, au moins pour voir.

Comme tout artiste qui se respecte, il possède sa page Myspace, c'est par ici.

A+ pour+

Commenter cet article