Catlins, Otago, NZ

Publié le par Emilie se balade

Samedi ( 7 février), je me suis dirigée en direction des Catlins, région que j’ignorais il y a encore peu mais dont plein de gens m’avaient dit du bien récemment. Premier arrêt à Fortrose, juste pour récupérer une carte un peu détaillée des environs. La ‘coastal route’ est pour la plupart en ‘gravel’. Je décide d’explorer les petites pointes.

Waipapa point et première rencontre avec un lion de mer. Sorte de gros chien (sort of only), il passe sa journée à dormir ! A part une colonie de ‘shags’(cormorans), la cote est jolie mais leur phares semblent ridicules comparés aux Bretons.



Slope point
. Cette fois ci rien d’impressionnant à voir mais je peux désormais vous écrire que je suis allée au ‘point le plus sud de l’île du sud de la Nouvelle Zelande’… Bah oui quand même !



Curio bay
. Je pense que c’est mon lieu préféré des Catlins. Je suis tout d’abord allée voir la forêt pétrifiée. Les vestiges fossilisés vieux de 160millions d’années d’une forêt du Jurassique apparaissent à marée basse. Et en me promenant, je tombe nez à nez (sort of) avec un ‘Yellow Eyes Pinguins’. Pingouin le plus rare du monde (ils ne sont pas tous d’accord entre ceux-ci et les ‘Fiordland Crested’ mais il semblerait qu’il n’y ai seulement 5000 individus de chaque espèce). Malgré tous les panneaux qui te disent de rester à 10m au moins, plein de gens s’approchent très près… trop prés.



Ensuite je continue sur la plage (de l’autre coté du monticule de terre), et que vois-je jouer dans les vagues ? Des dauphins Hector, eux aussi en danger d’extinction et présent seulement dans les eaux NZ. J’aurais pu y rester des heures ! Si le vent n’avait pas été si froid (veste, polaire, bonnet), je pense que j’aurais volontiers piqué une tête pour nager avec eux.

 


Ensuite la route quitte la cote pour onduler dans les collines. Je m’arrête pour voir de nombreuses chutes d’eau… plus ou moins mignonnes !



En route je prends deux mamies en stop. L’une d’elle a passé beaucoup d’année à naviguer, son fils travaille chez North Sails en Suède. Le soir j’arrive à Owaka, ou je retrouve Mickael que je ‘prends en stop’ pour quelques jours. On passe la soirée à jouer au billard avec une allemande et le responsable Brésilien de la YHA.


De <ILE DU SUD 2
De <ILE DU SUD 2
De <ILE DU SUD 2
De <ILE DU SUD 2
A+ pour+

Commenter cet article

viou 21/02/2009 18:27

Waou à chaque fois que je viens sur ton blog je prend une claque ! Ça donne troooooooooop envie !! T-T