Stewart Island

Publié le par Emilie se balade

Jeudi à 9h30 j’embarque dans le ‘Foveaux Express’ pour un voyage d’une heure en direction de Stewart Island.

Selon la mythologie Maorie, la troisième grande île de la Nouvelle Zelande serait l’ancre de Maui, qui sortit de l’eau un grand poisson (l’île du Nord) depuis sa pirogue (l’île du Sud). Séparée de l’île du sud par le detroit de Foveaux large de 32km, Stewart Island à vu 85% de sa superficie devenir le Rakuira National Park en 2002 (14ème et dernier parc national crée en NZ).  


Je pose rapidement mon sac au Backpack et part en direction de Golden Bay ou j’arrive à 12h. Sur l’île j’avais décidé de me déplacer à pied. J’ai seulement repris un ‘water taxi’ pour me rendre à Ulva Island, un paradis pour les oiseaux.


Tous les prédateurs (rats, possums, lapins…) ont été éradiqués et petit à petit beaucoup d’espèces d’oiseaux en danger y sont réintroduites pour qu’elles puissent y survivre. J’ai donc pu a loisir observer les Pigeons natifs (Kereru), les Tomtits, les Robins, les Wekas, le très rare Saddleback …




En plus les plages sont magnifiques et le paysage aussi. L’eau est d’un bleu transparent sous le soleil, c’est extra !


A 16h, je dois reprendre le bateau taxi pour revenir sur l’île principale mais j’y aurais bien passé plus de temps.

Je marche  en direction du Ackers point ou je croise encore des plages complètement désertes cette fois ci et plein d’oiseaux…. Encore ! Retour ‘en ville’ (c’est vite dit) vers 20h après une journée bien remplie.

 

Le vendredi j’avais décidé de faire le nord de Halfmoon bay (Oban). Etant donné que les autres filles se sont levées tôt, j’étais réveillée donc à 9h j’étais déjà partie. J’ai commencé par le ‘Horseshoe track’ et la peu engageante de nom plage de ‘Dead Man Beach’.


Cependant Rakuira (Stewart Island en maorie) signifie ‘Land of the glowing sky’, ce qui était le cas ce matin la. Magnifique ciel rosé qui rendait le paysage magique. Les bateaux de pêcheurs (l’île vit du tourisme mais aussi de ses trois pêcheries) partent et c’est le seul bruit avec les gazouillis des oiseaux que je pouvais entendre.
 


Après être montée par un chemin gadouilleux au possible au sommet du ‘Garden mound’ d’où entre parenthèses on ne voit rien, je me retrouve à Little Bay Beach. La plage est déserte et me fait plus penser aux plages Australiennes qu’à ce que j’ai vu jusque la en NZ. J’ai une folle envie d’aller me baigner. Pourtant, je tombe sur un panneau : ‘l’eau de la rivière peut avoir été polluée et tout contact avec celle-ci est déconseillée’. $ #@!*% ^ Je me contenterais donc d’y pique-niquer. Je retourne ensuite en direction de Lee-Bay l’entrée du parc national ou se trouve l’autre bout de la chaine qui relie le ‘canoë à l’ancre de pierre’.



J’ai largement avant de reprendre le ferry mais poussée par je ne sais quoi alors que le temps est encore magnifique, je me dirige vers le village. 15min avant que je n’y arrive il se met à pleuvoir ! Du coup je passe du temps à glandouiller, ça fait du bien et finalement ça n’arrive pas si souvent. Le soir lors du retour en ferry, le ciel est très spécial, la lumière du soleil passe à travers les nuages, surnaturel. Je vois aussi ‘de près’ mes premiers albatros… Majestueux, comme prévu.


De NZ _South island
De NZ _South island
De NZ _South island
De NZ _South island
De NZ _South island
De NZ _South island
A+ pour+

Commenter cet article