Naviguer en skiff 18' australien

Publié le par Emilie se balade

Ce samedi j'ai donc participe a la première journée de 'The New Zealand Sail One Winter Championship'. Ma seule régate de 'dériveurs' depuis un petit moment... enfin il y avait sur l'eau plein de lasers, 420, 470, optis.

J'invite fortement les néophytes à clicouiller sur Wikipedia et les liens comme le site de Christophe Favreau ou celui le la 'league australienne' pour en apprendre un peu plus et voir quelques très jolies images.

J'ai donc embarqué en 18' australien comme prévu. Le skipper du bateau (CT Sailsbatten) ne devait pas s'attendre à voir arriver une fille, j'ai compris quand j'ai vu la tête qu'il a fait en me voyant !!! Il devait pas être au courant... Enfin bon j'étais la, et il avait pas vraiment le choix, c'était moi ou personne! Heureusement ils avaient déjà commencé à gréer le petit gréement.. cool!

On part les premiers sur l'eau, on fait un envoi de spi, des empannages, des virements, tout passe nickel, ils (un barreur et deux équipiers) semblent être un peu rassurés. On dessale quand même une fois, parce que j'ai pas choqué la GV assez tôt. Si j'ai pas déjà dit, je suis 'mainsheet trimmer'. Tout semble un peu plus facile que dans mes souvenirs, tout semble aussi plus rapide que dans mes souvenirs...
Il y a environ 10kn de vent, mer plate ce qui est parfait. Une fois calés tous les trois au trap, le bateau accélère vraiment vite!! Ça change des 'keelboats'. On poireaute un bon moment avant que le comité ne mouille son parcours (un trapèze avec portes), on privilège le coté au soleil sinon il fait froid...
Les lasers standards puis radials partent et c'est enfin notre tour. Avant le départ on reste bien à l'écart des autres séries pour ne rien s'embrocher... je vous vois sourire mais les laseristes ne souriaient pas tous quand nos têtes passaient à ras de leurs GV !
Dans notre départ il y avait donc cinq 18' australiens et des Javelins. A 3min du premier on déssale dans un virement et part bons derniers. On rase l'arrière du comité et passent haut au dessus de la tête des guss... c'est marrant!! On remonte quand même du terrain et passe 3ème en haut après que quelques lasers nous aient évités de justesse... on va beaucoup beaucoup plus vite qu'eux et nous ne sommes pas très manoeuvrant... il nous faut facilement 50 ou 75m pour abattre par exemple entre le moment ou on le dit et ou ca arrive vraiment !! A la bouée, tout le monde se recule à fond pour ne pas enfourner, le barreur prend l'écoute, il tire la barre et ça abat, vite les deux équipiers d'avant rentrent et envoient le spi. Mais il s'avère que le bord est trop sérré du coup il faut réaffaler, ressortir au trap, passer la bouée, réabattre encore et renvoyer le spi... tout va hyper vite pas la peine de le répéter. Je reprend à peine mon souffle que déjà il faut empanner, je rentre en premier dans le bateau, c'est moi qui empanne le spi pendant que les autres se 'contentent' de courir de l'autre coté et de se remettre au trap. je repasse l'écoute de spi au trimmer et remonte à mon tour au trap. Je passais beaucoup mieux les empannages que les virements (j'en ai passé plusieurs à plat ventre...alors qu'on est censé rester debout tout le temps!) .
Au final je crois qu'on finit 3ème de cette manche. Il y a déjà au moins un bateau qui est rentré.
La manche dure 40min, et je vous jure que ça passe beaucoup plus vite qu'en europe... va savoir pourquoi???
Je ne sens plus mes tibias, ou plutôt je les sens trop enfin j'en sais rien... j'ai déjà mal en tout cas! J'avais des genouillères mais des protèges tibias auraient aussi été les bienvenus.
Bon bref on tourne en rond pendant encore au moins 30min avant le départ de la manche suivante... loin des 420 avec leur mouchoirs de poches de spis (euh non j'ai rien contre les 420!) des zod ou des lasers qui sont pour nous comme des bouées... à l'arrêt!

Le second départ est beaucoup mieux. Il n'y a déjà plus que trois 18' au départ, les 2 autres ayant abandonné faute de lattes cassées ou de trop grand gréement ! Trop gourmands?
On est plus dans le rythme, je commence à retrouver le mode d'emploi... On est premiers pendant toute la fin de la manche, sauf que (c'est pas marrant sinon) on affale le spi pour le dernier bord de reaching, alors qu'il était possible de le garder, ce que les autres ont vus... pas nous! On hésite à le renvoyer... les autres arrivent pleine balle et nous on est scotchés du coup. Et puis finalement non, ils ne nous rattrapent pas...on gagne la seconde manche! Un des deux autres bateaux dessale a la dernière bouée, il ne finira pas la manche.
La 3ème manche se terminera donc en match race ! Il n'y a plus que deux 18' sur l'eau!!! Le vent à bien monté, il y a maintenant dans les15kn.

Après encore avoir attendu longtemps (ça commence à cailler), la manche est enfin lancée. On sera second tout le temps mais à la dernière bouée, le premier dessale... on passe devant et gagne la 3ème manche. En gros c'est nous qui décidons si il y  aura une 4ème manche aujourd'hui ou non. Si on rentre le dernier ne fera pas sa manche tout seul! D'un accord général on rentre! Et la mes équipiers m'avouent qu'ils sont contents parce qu'en général quand ils embarquent une fille, ils ne finissent jamais plus d'une manche... la donzelle est fatiguée très vite !  Sur le coup a part a mes tibias j'ai vraiment mal nul part... mais chui morte!!!
D'ailleurs à 100m de la plage on dessale une dernière fois (histoire de), un tour de machine à laver (j'ai des bons souvenirs de comment faire) mais j'arrivais plus à remonter sur le bateau (faut dire qu'avec une culotte de trap qui te plie en deux c'est moins facile. L'essaye de passer entre la coque et l'aile, un me tire par les pieds mais pendant ce temps la, je bois la tasse (j'ai bu l'eau salée du pacifique!) puisque le bateau avance déjà à bonne vitesse... ça le fait pas. Je passe finalement à l'arrière et c'est plus facile ! Je met au moins cinq minutes à m'en remettre, heureusement qu'on est rentrés ! Les 18-20kn sont désormais établis.
Le Win or Swim est donc bien vérifié.  en allant voir Youtube, vous trouverez un wagon d'autres vidéos.

J'ai passé les moments ou un équipier ne rentre pas assez vite du trap et se retrouve la tête sous l'eau, les moments ou je suis partie faire du barefoot quelques mètres derrière le bateau dans une abattée, les moments ou le trap se décroche presque (ouf) de la ceinture de trap en bordant un peu fort ... j'en passe et des meilleurs !
C'est aussi impressionnant de voir comment les gréements ont évolués, les voiles sont maintenant rectangulaires avec des cornes enormes.

J'avais oublié à quel point ces bateaux sont durs physiquement mais fun! Si vous avez l'occasion d'essayer un de ces bateaux (et que vous avez pas peur de vous faire un peu mal), il faut vraiment essayer.... et alors vous comprendrez !!! :)

Arrivés à terre, on remballe et puis barbecue chez un proprio de 18' avec toute la communauté des grands skiffs kiwis. Baraque immense avec vue sur le Hauraki Gulf, piscine derrière abritée du vent, tout plein de domotique... je vous laisse imaginer le reste, j'ai pas tout visité. Enfin il y a aussi un 12' dans le jardin, un garage ou tu peux rentrer 4 voitures... le monsieur est propriétaire d'une petite entreprise! Soit !
En tout cas très bonne bouffe (et bière), saucisse et tarte pour 4h puis dînerà 6h avec steak, patates, maïs, salade de verdure, poulet ... suivi de gâteau au chocolat. Tout ce qu'il fallait après une bonne journée de régate!

Le dimanche il y avait la seconde journée, mais leur équipier habituel était la, donc pas de nav pour moi. Quand je vois le vent qu'il y a je ne suis pas mécontente de ne pas naviguer ! En fait je ne sais même pas si ils ont quitté la plage pour être honnête !

J'écris ce message dimanche en fin d'aprem, je ne suis pas encore complètement remise, j'ai les épaules qui tirent, les cuisses aussi. J'ai les tibias (heureusement ça s'arrête à peu près la), plus bleus qu'après une semaine de Tourduf ou de Cowes Week... c'est pour dire !

Juste au passage, j'ai aussi navigué vendredi soir sur le Farr 50 et ils avaient l'air plutôt contents donc c'est pas mal engagé pour la 'Coastal Classic'... j'espere puisque du coup j'ai du refuser mes plans B! Et puis J est aussi en train de négocier un spot pour moi durant la 'White Island Race'... de plus en plus fort !!

A+ pour+  

Si je trouve les resultats et/ou des photos cette semaine, je publierais rapidement un lien.

Publié dans La Voile

Commenter cet article