Takapuna market

Publié le par Emilie se balade

Dimanche 18 mai

Je suis partie de la maison vers 9h45, mon objectif premier était Takapuna Beach (promis dès que possible, je met des cartes du North Shore) ensuite j’aurais le choix entre nord direction Milford, Castor Bay, voir plus haut ou le sud, Hauraki, Belmont, Devonport.

Je pars donc, première étape, faire le tour du ‘Tuff Crater Lagoon’ (si lagoon veut aussi dire mangrove ou marécage, je suis ok, sinon je demande à voir !).

Le chemin qui longe le bord du cratère est plutôt boueux, et avec la rosée du matin encore présente, j’ai vite fait d’avoir les pieds tripés pour la journée. Je fais quand même attention de ne pas me retrouver le cul dans la gadoue, me connaissant, ça aurait pu arriver ! Ce chemin est malgré cela très agréable. A la fin le sentier se transforme une espèce de parc à allées partout. Je me dirige au hasard. Et j’arrive dans le siège social de ‘The Warehouse’ (on verra ce que c’est en même tps que les supermarchés). Je me retrouve donc prisonnière involontaire. A part retourner dans le Tuff, tout est grillagé, nombreuses caméras de partout… Je m’attends d’une seconde à l’autre à voir un vigile débarquer… mais non. Je sors ma carte, au cas ou ça fera plus touriste que voleuse (je l’espère), mais aussi pour voir si je suis obligée de retourner loin en arrière… réponse: oui ! Du coup je m’apprête à passer par-dessus le portail, mais juste à ce moment là, une voiture arrive, et le portail s’ouvre. Le mec me regarde d’un air amusé, je ne dois pas être la première à qui ça arrive. Toujours est-il que j’en profite pour m’échapper.

La partie qui suit est plutôt relou puisqu’il faut traverser une 4 voies (ouf on est dimanche matin et il est encore assez tôt, ça circule pas trop !) puis l’autoroute (ouf y’a un pont !), puis suivre un moment cette route… pas amusant du tout. Ensuite j’arrive assez vite à Takapuna. Si je suis partie assez tôt, c’est aussi parce que j’avais lu qu’il y avait un marché le dimanche matin. Il est maintenant 10h45, j’ai mis une heure pour venir. Je suis partie avec un tee-shirt et une polaire fine que j’ai quitté au bout de 10min ! Comme sur n’importe quel marché du monde je pense, il y a un monde fou. Les étales proposent de tout. Certaines font même plus penser à vide-grenier qu’à marché. On y trouve aussi des tas de légumes vendus par des asiatiques, dont je ne pourrais vous dire le nom (puisque c’est écrit en mandarin, ou un truc du genre) et que je ne saurais absolument pas cuisiner mais je me renseignerais quand même. Ce n’est pas forcément appétissant comme ça, mais on ne sait jamais.

Ensuite je choisis le nord. Je longe donc la Takapuna Beach (il est midi), puis un chemin côtier qui passe par les rochers. Là pas de volcan si ce n’est la vue sur le Rangitoto, mais les cailloux sur lesquels je passe sont loin de ressembler à du calcaire ! Je n’ai que des notions vagues de géologie (cf cours de Mme Denoyelle au collège, qu’est ce que j’aurais fait sans elle ?) mais ça ressemble bien à de la lave volcanique. La pierre est très noire, avec des espèces de micro trous partout comme des bulles d’air qui auraient éclaté. Ca ne m’était même pas venu à l’idée en partant de prendre mon chapeau… la prochaine fois j’y penserais. Ca cogne et ici comme en Australie, la couche d’ozone est très faible… I already have my ‘panda eyes’ et on me le fait remarquer. Je penserais aussi à la crème solaire… On arrive à Milford Beach. Comme Takapuna, plage de sable, jaune. C’est l’endroit que je choisis pour casser la croûte, vue sur le jeune volcan. A Milford il y a un port accessible seulement à marée haute… et il vaut mieux connaître l’endroit pour rentrer ou sortir… ça n’a pas l’air aisé ! Il faut retourner sur mes pas et faire le tour de ce port pour continuer vers Castor Bay. J’arrive sur une petite plage (comparée aux 2 que je viens de traverser). Et un couple (de Portuguais ? sud américains ?) l’occupe à eux seuls avec leur aile de kite. A voir comment la fille te manie ça, il ne fait pas bon rester dans les parages si je ne veux pas finir décapitée !

Je déguerpis donc vite fait par les cailloux sans faire attention que ce n’est pas le chemin. Les cailloux changent complément d’aspect. Ce sont maintenant des strates qui s’effritent presque  à vue d’œil… il ne vaut mieux pas rester trop près sous la falaise.  J’arrive sur une nouvelle plage avec un escalier qui remonte vers le JF Kenedi park. Malheureusement celui-ci est fermé pour cause de mauvais état. Option 1 : continuer mais je suis sur le ‘low tide way’ et même si je suis encore loin d’avoir de l’eau qui dépasse mes chevilles, la marée continue de monter et je ne sais pas jusqu’ou… de plus le chemin longe la falaise encore un long moment. Option 2 : retourner sur mes pas, ce qui signifie marcher 15min dans un sens pour retourner à la plage puis encore 15min pour remonter au park. Option 3 : prendre quand même l’escalier. Je prends au plus court et atterris direct dans le parc. La vue s’ouvre largement au nord sur le Pacific, ce que l’on ne voit pas depuis la city puisque la vue est bouchée par le north shore. Etant donné qu’il est 2.35pm, que je marche (avec de grands stops) depuis le matin, et que je voudrais aller faire un tour au Pupuke Lake, (elle me fait penser à Big Fish de Tim Burton cette foto!) je fais demi tour. Il me reste un peu plus de 3h avant le couché du soleil.

Pour gagner un peu de temps, je prends par la route, jusqu’à la marina de Milford. Je bifurque ensuite pour me diriger vers le lac (pour un ordre d’idée pour ceux qui connaissent, je pense que la taille équivaut à celle de Panthier). Un sentier permet de faire des morceaux du tour. Il y a de nombreux kayakistes et je croise un groupe de Laseristes qui après une bonne régate, se font un bon barbec ! La encore beaucoup de signes noirs qui manquent de peu de me pincer les mollets, je traverse avec précaution. Je ne fais que trois quart du tour car il me faut un pont pour retraverser l’autoroute et que le soleil commence à tomber bas. La fin n’est pas intéressante, suivre des routes c’est pas passionnant ! Je rentre il fait nuit depuis déjà près d’une demi heure.

Vivement que j’achète un van pour éviter ça et aller voir ce qui se passe un peu plus loin.

 

A+ pour+

 

        

Commenter cet article

nono 24/05/2008 20:09

joli le papillon, et chouette l'arbre tortueux en n&b! j'en bave... j'irai au japon pour patienter!! bon courage pour le boulot, j'ai pas encore tout lu, mais je crois que tu devais commencer ces jours ci??
bzzou

Emilie se balade 25/05/2008 00:05


et oui ca y est j'ai commencé !


bab's 20/05/2008 17:19

les signes ... C'est hello ou un ? ou un !
les autres les noirs de la photo ce sont cygnes avec des petits cygneaux ...
BISES et bon courage pour demain matin

Emilie se balade 21/05/2008 06:18


euh... yes all right ! desolee pour la confusion! hihi ce sont donc bien des black swans !