Premiere impression

Publié le par Emilie se balade

J’avais fait en sorte de ne pas beaucoup dormir dans l’avion, pour dormir le moment venu ici. Plus ou moins involontairement j’avais fait ça pour l’australie et ça avait pas mal marché… la moyen pour le moment.

J’en ai donc profité pour regarder plein de films : August Rush, Ratatouille, Dialogue avec mon jardinier, le scaphandre et le papillon …

Je regarde le paysage, magnifique le survol de nuit de l’Inde avec un orage, qq kilomètres au nord de nous. Le levé de soleil, sur la Malaisie fut aussi grandiose… mais mis à part ça, je n’aurais pas vu grand-chose d’autre qu’un parterre de nuages. Parfois superbe quand même, de gros ice-bergs sortant d’une mer blanchâtre.

En tout je n’ai même pas dormi une heure sur les douze premières heures de vol. En arrivant à Singapore, j’ai juste eu le temps de me choper une grosse suée … 2km de course à pied dans le terminal avec un gros pull, une polaire, une veste, une écharpe, un sac devant, un sac derrière… le tout par environ 30°. Heureusement à mi chemin, une papamobile est passée en criant : Auckland SQ 281… je monte dedans mais j’ai déjà le dos en age. Tout ça à cause d’un mec qui pensait pouvoir embarquer avec un obus !

Donc à peine embarqués, que l’avion re-décolle, à part une petite course que très moyennement agréable, je n’aurais pas pu me dégourdir les jambes.

 

La suite du voyage, je dors un peu plus. Peut-être 4h sur les 10 et à part les films, je joue au tétris... mais c’est long, je commence franchement à trouver ça long ! Vivement qu’on arrive. J’ai les yeux explosés et la tête en choux-fleur, brouhaha de l’avion ininterrompu pendant plus de 22h d’affilée !

Enfin, vers 22h20, atterrissage à Auckland.

Passage à la douane sans encombre, récupération des bagages sans encombres, passage d’un vérificateur de papiers sans encombres, passage des rayons X (pour les valises) sans encombres, passage d’encore un vérificateur de papiers sans encombres, sortie de l’aéroport sans encombres.

Comme prévu, Romain est venu me chercher (les navettes s’arrêtent à 22h, dommage quand on arrive après).

 

Je récupère la clé du dortoir ou je vais dormir pendant 7 jours. Je peux pas aller me coucher sans prendre une douche… je colle ! C’est un dortoir de 4 lits, 2 sont déjà occupés. Je prends mes affaires en faisant le moins de bruit possible. Et je vais me coucher. Il est minuit local, 14h chez vous.

Le lendemain matin, je rends compte que la chambre n’a pas de fenêtre, je peux toujours attendre le jour pour me lever. Une des filles part super tôt mais j’en savais rien puisque je n’avais pas pris d’heure avec moi. Je décide d’attendre que la seconde se lève, pour me lever aussi.  Il fait super chaud dans la chambre, pas d’aération possible, ça m’empêche de dormir. Moi qui ne met jamais de chauffage !

Je réussi quand même par me rendormir. La seconde fille se lève et part. Il n’est que 7h !!!

Je me lève, vais prendre une douche, me recouche et me relève à 8h.

A 9h, je quitte le backpack et part au hasard dans Queen Street. C’est la rue principale d’Auckland. Je suis en plein milieu. Il pleut. Probablement inconsciemment, je vais en direction de la baie et du port. Il fait assez lourd, les NeoZ sont en short/tong. Mais peu de temps après il commence à bruiner, puis pleuvoir, puis c’est le déluge. Je rentre vers 11h, tripée. Le soleil revient déjà ! Je suis morte, je couche mais n’arrive toujours pas à dormir, trop chaud.

 

Je change de pantalon, met mon pantalon de K-Way dans mon sac, donc bien sur il ne repleuvra pas ! Ou aller ? J’opte pour Ponsonby. C’est un quartier situé à l’ouest du centre. Dans l’idéal, je trouverais bien une coloc par là-bas. Le quartier semble sympa, contrairement au centre, ce ne sont que des maisons avec jardin et place pour se garer (ce qui n’est pas le cas au centre) et à distance raisonnable de S.S. Bien motivée, ça se fait à pied, et en vélo à part une méchante cote au retour, c’est parfait.

Parce qu’à auckland, y’a pas de métro, ni de tram, et les bus ne passent que toutes les 20min… sans voiture (même si je prévois d’en acheter une) c’est moyen.

 

Donc je vais par la, voir si je ne trouve pas des petites annonces. Rien au super marché, rien sur les lampadaires, rien dans les magasins, rien nulle part… ici ça ne doit pas marcher comme ça.

Je trouve quand même la bibliothèque avec accès internet gratuit, j’en profite donc pour aller faire un tour sur les sites de petites annonces...

Pour le moment, la seule que j’ai trouvée se trouve à Remuera, donc un peu trop loin de ce que je voudrais… 

 

Je décide de rentrer par le port ( ???), mais je me fais avoir par un méchant cul de sac ! Bloquée par l’autoroute, je dois faire un détour d’au moins 2km.

Je rentre tranquille, il fait soleil et même chaud.

Vers 17h, je file à la ‘Bank of New Zealand’ ouvrir un compte en banque. 15min plus tard, je ressors avec un compte et une carte bleue… le tout GRATUIT, 0 charges ! Ce n’est pas en France que ça voudrait arriver. D’accord, je suis limitée à 30 retraits ou payements par mois et 10 virements  mais je pense que je vais m’en sortir. Au pire pour $5, je peux avoir les 2 illimités. On verra plus tard, si j’ai besoin de changer.

Maintenant, j’ai plus qu’à faire un virement depuis la France pour avoir un peu de sous d’avance et le tour est joué.  

 

A partir de 17h, je veux faire qq courses pour manger mais les magasins commencent à fermer et à 18h il fait nuit ! C’est pas terrible ça.

Enfin pour aujourd’hui, c’est pas grave puisque je suis morte et que je vais pas faire long feu.

 

Donc première impression, je suis un peu déçue ! Je n’ai pas tout vu non plus, et j’ai dans la tête, les petites plages et les belles baies de Sydney sous le soleil… donc forcément, le centre ville sous la pluie, ça le fait moins. L’avantage c’est que je vais pouvoir être agréablement surprise !

 

Pas de photos pour le moment mais promis je me rattraperais quand j’aurais un vrai appart avec le net…

 

A+ pour+

Commenter cet article

nono 01/05/2008 17:43

héhéhé... si t'as tout ça à dire quand t'es déçue, on aura de la lecture quand tu seras aux anges!! j'espère que tu te remets doucement des 22h de vol... bzzou

Emilie se balade 04/05/2008 23:57


ben ca se voit que t allais pas sur mon ancien blog... (hihihi) parce que y en avait souvent ecrit au moins autant que ca voir plus!!!! Et la j'ai aussi plein de photos en attente