Que voir a Brest (suite2)

Publié le par Emilie se balade

La Rue de Siam : est l’artère principale du centre-ville de Brest. Elle doit son nom au débarquement de trois ambassadeurs du roi de Siam dans ce port, le 18 juin 1686. Accompagnés de six mandarins, trois interprètes, deux secrétaires et une vingtaine de domestiques, chargés de nombreux présents, ils venaient rendre visite au roi Louis XIV à Versailles. Venus par mer, ils avaient voyagé à bord de l’Oiseau et de la Maligne.

Empruntant à pied la rue Saint-Pierre pour se rendre à l’hôtel du même nom, ils émerveillèrent les Brestois qui rebaptisèrent leur rue. À noter que la rue de Siam d’avant la Seconde Guerre mondiale était bien plus étroite que la rue de Siam d’aujourd'hui.

Elle est citée par Jacques Prévert dans son poème Barbara.449px-Rue-siam-480x600.JPG
La rue de Siam commence d'un côté du pont de Recouvrance qui enjambe la Penfeld. Recouvrance est un quartier poulaire, celui du vieux Brest qui contraste avec la rue de Siam où, dans les années 1950-1960, se trouvaient les boutiques et les cafés chics de la ville. Dans le bas de la rue de Siam, il y avait à droite le café de l'Epée et à gauche le restaurant Les Antilles. Les aspirants et officiers de toutes nationalités prenaient l'apéritif à l'Epée puis traversaient la rue de Siam pour aller dîner aux Antilles.

Place de la Liberté:

La place de la Liberté de Brest est située entre la rue de Siam et la rue Jean-Jaurès. Avant la Guerre, la place était en fait l'entré de Brest intra-muros, avec les portes Landerneau et Saint Louis ; elle était tout simplement appelée "les Glacies".

Elle est régulièrement le théâtre de diverses manifestations ou concerts, comme le marché de Noël, etc. Vous pouvez y jeter un coup d'œil en direct grâce à la webcam mise en place par la mairie.


Vue du haut:
BrestPlLibHu.jpg
Vue du bas:mairie01.jpg

La rue Jean-Jaurès est l'une des deux artères commerçantes de Brest avec la rue de Siam. Elle relie la place de la Liberté à la Place de Strasbourg. Avant de s'appeler rue Jeau-Jaurès, la rue portait le nom de « Grand Chemin » puis Rue de Paris.

Il y a aussi les pecheursen colère:

CPS.HNM69.051107072136.photo00.photo.default-512x351.jpg
Le Port de commerce

images.jpeg

Brest un port de commerce à votre service

Première région agricole d’élevage de France, la Bretagne dispose d'un port à la mesure du développement de son économie agro-industrielle.

Au carrefour des grands courants maritimes, situé sur l'une des plus belles rades du monde, disposant de liaisons rapides routières, ferroviaires et aériennes, le Port de Brest offre à ses usagers :

bullet un accès aisé à toute heure
bullet des quais en eau profonde
bullet des équipements modernes et performants
bullet un service rapide et de qualité.

Installations portuaires

Porte Océane de la Bretagne, le Port de Brest assure la réception des matières premières destinées à l'alimentation animale (jusqu'à 1.000.000 tonnes/an).

Parallèlement, les exportations de volailles congelées (jusqu'à 200.000 tonnes/an) ont fait de Brest un port spécialisé en matière de trafics frigorifiques.

Disposant d'un linéaire de quais important, le Port de Brest offre la possibilité de décharger simultanément :

bullet 1 navire vraquier de 80.000 Tdw (15.000 T/par jour)
bullet 1 navire vraquier de 50.000 Tdw (5.000 T/par jour)
bullet 1 navire vraquier de 40.000 Tdw (5.000 T/par jour).

tout en assurant, en même temps, l'accueil des trafics de bois, de ciment, de fruits, de vin, d'hydrocarbures...

La réparation navale

La réparation navale civile se développe à Brest au Port de Commerce équipé de 3 formes de radoub (420 m x 80 m, 338 m x 55 m, 225 m x 27 m) et de 5 quais de réparation à flot totalisant 1700 mètres linéaires. Cette activité est menée par plusieurs sociétés, en particulier la SOBRENA (Société Bretonne de Réparation Navale) et de nombreux sous-traitants.

Sur le plan de la construction et de la réparation des bateaux de plaisance notons la présence à Brest d’une activité de constructions de bateaux de grande compétition océanique (matériaux composites).

La suite bientot
A+ pour +

 

Publié dans A Brest

Commenter cet article